.

Perspectives d'avenir

En 2018 nous continuerons nos projections dans cinq nouveaux camps. Si nous le pouvons nous élargirons notre zone d'influence géographique avec, pourquoi pas, une deuxième équipe. En ce qui concerne la programmation, nous essayerons de projeter plus de documentaires, notamment animaliers, mais aussi culturels sur l'histoire de la région "La Mésopotamie".

Les documentaires programmés auront pour thème l'architecture, l'archéologie, la musique, la danse, les arts traditionnels mais aussi la création contemporaine. Par ailleurs nous programmerons plus de films français et européen, dans la mesure ou des versions sous-titrées en arabe littéraire existent.

Enfin nous continuerons nos partenariats avec les autres O.N.G. présentes mais aussi, si possible, avec les écoles présentes dans les camps et ceci pendant le temps scolaire.

Notre expérience au Kurdistan irakien nous permet d'envisager, sous réserve de nouvelles ressources financières, d'implanter "Les Ecrans de la Paix" dans d'autres pays du proche-orient, d'Afrique, voire, sous d'autres formats, en Europe.